Fête des 20 ans du groupe

Aujourd’hui, anciens et nouveaux membres du groupe Scouts et Guides de France de Montrouge se sont retrouvés pour fêter les 20 ans d’existence de celui-ci. Si le scoutisme avait déjà existé à Montrouge il y a quelques années () le groupe actuel a vu le jour en 1992.

La journée a commencé par une émouvante célébration à l’église Saint-Jacques-le-Majeur, menée par le père Philippe Guibard, curé de la paroisse et animée par la chorale Harmony. La messe préparée en association avec les Petites Soeurs de l’Assomption a réuni auprès des paroissiens non seulement les jeunes scouts de notre mouvement accompagnés de leurs familles, les chefs et anciens du groupe mais aussi la communauté des Petites Soeurs de l’Assomption et la famille de Soeur Yvette qui fêtait ce même jour le jubilé de son engagement.

Pour célébrer cette messe, le Père Guibard a accueilli symboliquement auprès de lui dans le choeur, Luc, notre RGL (responsable de groupe local) et Soeur Yvette. Après la proclamation de l’Evangile, en guise d’homélie, nous avons entendu tour à tour deux témoignages. Celui de Soeur Yvette qui a raconté sa vocation de Petite Soeur et renouvelé son engagement en vie religieuse. Et celui de Marc et Sandrine, initiateurs et co-fondateurs de ce nouveau groupe scout dont ils ont été chefs louveteaux (tranche des 8-12 ans, en chemise jaune à l’époque), qui nous ont livré le récit de la refondation du groupe. Voici un petit mémo de leurs notes:

 » Il y a un peu plus de 20 ans, nous arrivions à Montrouge. Nous étions jeunes mariés, Sandrine était enceinte et je venais de trouver mon premier travail.  Nous avions le projet de continuer les scouts auxquels nous participions depuis plusieurs années.  Nous savions qu’il n’y avait pas de scouts à Montrouge mais qu’il y en avait eu auparavant. Alors nous nous sommes dit qu’il fallait retenter l’expérience.

Nous sommes donc allés voir le père Gabriel Pellegrino, le curé de l’époque, pour lui proposer d’ouvrir une meute de louveteaux-louvettes.  Il nous a invités au restaurant pour parler du projet, à la fin il nous a dit OK et nous a donné tout son soutien. Il a invité les enfants du caté à s’inscrire, a dit aux jeunes adultes de l’aumônerie que les louveteaux-louvettes allaient démarrer.  Il nous a trouvé un local et un terrain de jeux, il nous a fourni des tentes et du matériel.

A la rentrée, il y avait 30 louveteaux-louvettes et 2 chefs (Manu et Carine), un responsable matériel (Bernard R-M.) Plusieurs parents pour nous aider (Chalifour, Raymond, Guérif, Picq, Cuiengnet…) En octobre, Thomas est né, ainsi que deux autres bébés, petit frère et petite soeur de louveteaux-louvettes. Cela a reserré les liens avec certains parents. Et nous avons eu un nouveau baby-sitter Jean-François S. l’organiste.

En février, nous demandons aux Chalifour de devenir chefs de groupe (Françoise avait été cheftaine 20 ans plus tôt). Ils acceptent avec une équipe de groupe: les Raymond et les Robin-Massé + Jean-François, pour le relais compagnon. Suit le premier week-end de maîtrise… sous la pluie, c’est le baptême de camping pour Patrick avec une tente inondée!

Au camp d’été : Jérôme, Thierry, Béné viennent en renfort, Thomas est là aussi!

A la rentrée de septembre 92 : c’est le lancement officiel du groupe, avec une 2de meute (avec Béné et Manu), une troupe de scout(e)s (tranche des 12-14 ans, chemise bleue) avec Jérôme et Carine, et un relais compa.

En mai je suis de nouveau enceinte, nous allions donc arrêter et nous voulions une autonomie financière: la brocante est lancée par Michel et Geneviève et tous les parents, toujours présents.

En juillet 93: c’est le 2ème camp : sans moi car Amélie doit naître bientôt mais elle attendra le retour de camp de son papa!

Pendant ces 2 années de scoutisme, nous avons vécu des moments très intenses et nous gardons le souvenir inoubliable du dynamisme et de l’enthousiasme, de la solidarité de toute une paroisse, de tout un groupe qui disait toujours : « OK, on y va ».

Pendant tout ce temps nous avons eu une phrase en tête: la citation de Michel Menu, aumônier scout: « commencer c’est rien, durer c’est tout ». Nous avons commencé, vous avez duré… et ça nous fait très chaud au cœur. Et ça nous donne aussi un petit coup de vieux, quand on voit certains de nos louveteaux-louvettes mariés et avec des enfants!

 Bravo et merci à toutes et à tous. »

Vous pouvez lire ici, sur le site des Petites Soeurs de l’Assomption, le récit de cette célébration particulière.

Après la célébration, jeunes et anciens du groupe se sont retrouvés en famille et entre amis dans le jardin de l’église Saint-Luc pour partager repas, photos et souvenirs. Après un mot d’accueil de Luc et Justine, respectivement RGL et RGL adjointe, nous avons vécu un moment attendu et solennel: l‘engagement de Luc qui a été reçu par Françoise (ancienne chef de groupe avec Patrick, son mari).

Ce grand moment convivial a bousculé un peu le programme prévu puisque le grand jeu dans les rues de Montrouge a été écourté par manque de temps. Mais il a été l’occasion de rencontres, de retrouvailles, d’évocation de projets ou de souvenirs ce qui vaut bien des sacrifices.

Pour clore cette belle journée, nous nous sommes tous retrouvés au square Renaudel pour la cérémonie des montées (c’est-à-dire le changement d’unité des jeunes en âge de passer dans la tranche supérieure) et l’accueil des nouveaux adhérents. Orchestrée par trois des chefs sous la forme d’un spectacle, une histoire mimée au fur et à mesure par les protagonistes du groupe, cette cérémonie a vu l’arrivée de plusieurs nouveaux louveteaux et jeannettes à la peuplade et également de Justine et Tristan en tant que RGL adjoints, Marc-André chef orange, Marion cheftaine rouge (absente). Ainsi que le changement d’unité de plusieurs jeunes de la peuplade vers la tribu, de la tribu vers la caravane et de la caravane vers le relais sans oublier le changement de maîtrises de plusieurs de nos chefs: Vianney est désormais en bleu, Armand et Matthieu sont en rouge. Benoît, Brendan et Danilson ont troqué leur chemise verte de compagnon contre celle de chef orange ou bleu.

Nous sommes tous repartis la tête pleine de souvenirs, …

… le badge des 20 ans dans la poche ou accroché à la chemise ou au foulard,

… l’arbre des souvenirs prêt à être accroché au local, pour que chacun puisse y lire les anecdotes laissées « sur les branches »,

et avec l’idée qu’un jour nous fêterons d’autres beaux anniversaires du groupe Scouts et Guides de France de Montrouge.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>